Comment exterminer les fourmis charpentières ?

Les fourmis charpentières sont des insectes extrêmement destructeurs qui en un rien de temps sont capables de vous envahir et de laisser de nombreux dégâts sur leur passage. Si vous subissez une attaque, voici les différentes méthodes pour l’extermination de fourmis charpentières.

Localisez les nids satellites à l’intérieur de votre maison et détruisez-les.

Pour trouver l’emplacement des nids des fourmis dans votre habitat, vous pouvez tenter de les suivre discrètement jusqu’à ce qu’elles atteignent leur nid. Cependant, cela paraît moins facile dans la pratique. En effet, la difficulté réside dans le fait que les fourmis sont de couleur noire et se déplacent souvent dans le noir après le coucher du soleil, que moins de 10 % de la colonie se déplacent à l’extérieur du nid et qu’elles peuvent aussi prendre par les murs. Néanmoins, vous pouvez faire usage d’une lampe torche munie d’un filtre rouge pour les pister, car elles sont insensibles à la lumière rouge.

Les fourmis charpentières sont particulièrement attirées par le bois dégradé par l’humidité. Cherchez-les donc dans les cadres des fenêtres et portes. Cherchez également dans votre sous-sol, surtout au niveau des fissures des fondations et aussi dans votre grenier.

Une fois le nid des fourmis détecté, aspirez-les toutes en vous servant d’un puissant aspirateur à main et infiltrez du borax dans le nid ou appliquez un pesticide liquide. Au cours des opérations, évitez de vous faire mordre par les fourmis car elles libèrent de l’acide formique qui entraîne des brûlures très désagréables

Cependant, si vous êtes confrontés à une colonie de plusieurs milliers d’individus ou des fourmis de grande taille, il est conseillé de faire appel à un expert.

Identifiez et supprimez le nid principal et la reine à l’extérieur de la maison

La suppression des nids satellites des fourmis charpentières de votre maison vous permet de remporter un premier combat mais cela ne met pas un terme définitif à la guerre. Si vous vous arrêtez là, le problème reviendra plus tard. Alors, pour éviter que cela arrive, lancez-vous aussitôt dans un deuxième combat avec pour cible la reine pondeuse. Cette dernière peut se situer dans un rayon de 50 à 100 mètres autour de votre demeure. Sa colonie compte généralement plus de deux mille individus avec une impressionnante vitesse de propagation. Elle s’installe souvent dans un tronc d’arbre mort qui traîne au sol, une souche, une clôture en ruine avec des bois non traités, un vieux cabanon délabré, etc.

Pour la localiser, vous pouvez essayer de pister les fourmis jusqu’à leur nid, mais armez-vous dans ce cas de patience car cela prendra du temps et vous rencontrerez pas mal de difficulté.

Par ailleurs, vous pouvez aussi opter pour une fouille aux endroits les plus aimés par les fourmis. Éliminez tous les nids satellites que vous croiserez sur votre parcours jusqu’à la reine. Cette dernière, vous la reconnaîtrez très rapidement à la vue grâce à sa taille impressionnante : elle peut mesurer jusqu’à 2,5 centimètres et ne possède pas d’ailes, tuez-la. Appliquez un pesticide et/ou de l’eau bouillante sur le nid et coupez et brûlez les souches.

Supprimez les conditions favorisant l’installation et le développement des fourmis charpentières

Ayez de bonnes habitudes hygiéniques et ne laissez pas les miettes de nourritures parterre ;

Gardez tout le bois de chauffage à l’extérieur de votre bâtiment ;

Élaguez toutes les branches d’arbre autour de votre maison qui pourraient servir de canal entre l’arbre et la maison ;

Éliminez les souches d’arbre sur votre terrain et les bois pourris ;

Colmatez tous les points d’entrée pouvant laisser passer les fourmis.