Louer quand on est retraité ?

Vous êtes retraité et vous désirez louer un logement dans le but de savourer pleinement ce grand tournant dans votre vie ? Contrairement à ce qu’on peut croire, la location peut présenter des avantages. La location est une solution simple et souple. Pour parvenir à décrocher l’appartement ou la maison de vos rêves, vous aurez à constituer un dossier locatif complet. Dans cet article nous vous présenterons la liste des documents à fournir pour louer quand on est retraité. Avant tout quels sont les avantages et les inconvénients de la location quand on est retraité ?

Avantages de la location quand on est retraité

Les avantages sont nombreux. Les locataires qui ont un âge supérieur à 70 ans et dont les ressources financières sont en dessous du SMIC bénéficient automatiquement d’une grande protection. Par exemple, le propriétaire ne peut pas l’expulser des lieux sans lui avoir au préalable proposé une offre de relogement. En pratique, il est souvent difficile de formuler une offre de relogement, car les conditions du logement à trouver doivent être au moins semblables à celles du logement actuel. Au final, donner congé au locataire devient impossible. Les conditions de ressources et d’âge du locataire sont cumulatives.

Il faut toutefois noter que cette protection du locataire âgé et sans grande ressource ne peut pas s’appliquer quand le bailleur est lui-même âgé de plus de 60 ans ou dispose de ressources financières en dessous d’une fois et demie le SMIC. Les conditions de ressources et d’âge du propriétaire sont alternatives.

La location quand on est retraité présente également d’autres avantages. Le retraité en location n’effectue pas de gros travaux et les taxes qu’il doit payer ne sont pas excessives. Le retraité en location doit contribuer à l’entretien du logement ainsi qu’aux menues réparations. La vétusté et les gros travaux sont à la charge du bailleur.

Parce qu’il n’est pas propriétaire, le retraité en location n’est pas assujetti à l’impôt sur les propriétés (la taxe foncière). Le retraité doit payer la taxe d’habitation s’il occupe le logement au 1er janvier de l’année d’imposition. Il est également tenu de payer la taxe d’enlèvement des ordures ménagères au prorata du nombre de mois qu’il a occupé.

Les inconvénients de la location quand on est retraité

La location quand on est retraité présente également quelques inconvénients. Il serait juste de les présenter.

Le premier inconvénient demeure le loyer. Selon le logement, le loyer peut peser lourd dans le budget du locataire à tel point que cela grève ses revenus. Le propriétaire ne peut pas augmenter le montant du loyer selon ses envies. Cependant, il peut l’indexer une fois par an sur la base de l’IRL (Indice de Référence des Loyers). Actuellement, l’augmentation du loyer varie entre 1 et 2 % l’an.

Les charges peuvent également poser problème. Elles évoluent rapidement (surtout les charges relatives au chauffage). En général, le bail procède une fois par an à la régularisation des charges. Cela peut amener le retraité à payer un complément. Le loyer reste généralement fixe, mais les charges augmentent toujours d’une année à l’autre.

Le retraité en location qui a des ressources supérieures à 1,5 fois le SMIC peut recevoir son congé à tout moment. Garder son toit quand on est retraité en location n’est donc pas toujours une certitude. La loi autorise le propriétaire à reprendre son logement (meublé ou vide). En location meublée, le bailleur peut vous donner congé tous les ans s’il respecte trois mois de préavis. Lorsqu’il s’agit d’une location vide, le bailleur peut vous donner congé tous les 3 ans s’il respecte 6 mois de préavis. Le bailleur est tenu de motiver son congé pour vente (en meublé ce n’est pas une priorité), reprise personnelle ou motif légitime et sérieux.

Quels sont les documents constitutifs du dossier locatif quand on est retraité ?

Le retraité qui désire louer un bien se verra demander certains documents par son bailleur. Le dossier locatif du retraité doit contenir la copie d’une pièce d’identité en cours de validité, les trois dernières quittances de loyer ou une attestation délivrée par le précédent propriétaire qui certifie que le retraité est à jour dans le paiement du loyer et de ses charges, une preuve de versement des indemnités pensions ou retraites perçues au cours des trois derniers mois.

Ces documents sont censés aider le propriétaire à évaluer la capacité locative du retraité. Si la capacité locative du retraité est faible (son revenu est inférieur à 2 ou même 3 fois le loyer) alors le bailleur peut lui demander de fournir un garant.

Retraité : Acquisition ou location ?

L’acquisition immobilière peut paraître une bonne solution pour le retraité. Ce dernier ne sera pas soumis aux conditions de son bailleur. Le retraité pourra fixer ses propres conditions et jouir paisiblement de son bien immobilier. Le choix entre l’acquisition immobilière et la location n’est pas aisé. Il faut avant tout tenir compte de son budget.Si votre budget est insuffisant pour faire une acquisition, vous pouvez recourir à un emprunt. Cependant, l’emprunt peut revenir trop cher et peut menacer les vieux jours du retraité. Dans ce cas de figure, la location est à privilégier.

A Paris et en région parisienne, l’immobilier est cher. Il vaut mieux rester locataire dans ces régions quand on a un budget restreint. La location est beaucoup plus flexible surtout quand on doit déménager suite à une perte d’autonomie. En France, l’offre locative est très variée.

Pour trouver de belles offres de location, le locataire pourra fréquenter des sites comme www.seloger.com ou www.logement-seniors.com. Le site logement-seniors.com est très axé sur la location. Ses utilisateurs sont principalement les seniors entre 60 et 65 ans qui sont à la recherche de logements. Ce site d’information gratuite permet au retraité d’être contacté personnellement s’il remplit un formulaire de contact. Le site propose des offres concernant tout le territoire français et compte près de 600 000 visiteurs annuels. Avec ce site, vous découvrirez que le logement des retraités n’a rien à voir avec la maison de retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *