Camping « organisé » et naturisme font-ils bon ménage ?

Face à l’essor et la montée en puissance des campings naturistes, un ami s’inquiète. Il est venu nous voir nous faire part du phénomène. Nous avons essayé d’aller à la source pour comprendre pour vous la nature de ce phénomène et savoir réellement si camping et naturisme peuvent faire bon ménage.

Naturisme, cure naturiste et mouvement nudiste

L’essence du naturisme remonte aux années 1768 ou le terme a été employé pour la première fois par le professeur Théophile de Bordeu. Ce terme renfermait deux caractéristiques essentielles relatives à la nature et à la santé. C’était donc une manière naturelle de se ressourcer et de se refaire une santé. Vu sous cet angle, le camping le naturisme est un concept assez élogieux et respectueux de l’environnement et de la nature. La cure d’eau a fait son apparition au 19e siècle avec la médecine naturiste et vitaliste de Théophile de Bordeu. Ce médecin a expérimenté hydrothérapiques ou la cure d’eau comme un processus de régénération naturel du corps où notre organisme tire de l’eau les éléments naturels qui lui manquait.

Le naturisme est donc une croyance naturelle dans la capacité de l’organisme à se guérir de lui-même en étant exposé notamment à des bains froids. Le camping naturiste commence alors à prendre un nouvel élan et commence à véritablement s’imposer comme un label. Les clubs nudistes quant à eux sont une riposte au mouvement du christianisme qui voyait d’un mauvais œil le fait de se découvrir dans la rue. Pour ne pas se laisser dominer par ces idées et pouvoir vivre leur liberté, les associations de nudistes ont commencé à se créer un peu partout dans le monde pour défendre le droit à la nudité.

Les points communs

Nous avons sillonné les Campings organisés et les campings naturistes et relevé beaucoup de points communs. Les infrastructures sont quasiment les mêmes. On trouve des piscines avec ou sans toboggan, des centres aquatiques et centres de massage. Nous avons aussi vu des convergences sur le plan de l’hébergement. Dans les camps nous avons pu constater la présence d’emplacement réservé au camping-car, caravanes, tente et autres. De plus, sur les deux types de sites nous apercevons des chalets et des Mobil homes disponibles pour vous accueillir.

Les points de divergence

Nous avons pu constater de nos propres yeux que le camping naturiste demande énormément de précautions à prendre notamment lorsque vous voulez y aller avec vos enfants. Une discussion préalable avec eux est toujours conseillée. Nous avons été contraints à respecter les règles du savoir-vivre naturiste. Les naturistes débutants ont du mal à accepter leur corps et fuient parfois le regard des autres alors que dans un camping organisé il n’aurait pas de problème. Nous devrions mieux faire attention dans un camping naturiste à l’exposition au soleil, car certaines parties de notre corps n’avaient encore jamais subi les longues expositions au soleil. Les deux types de camping ne partagent pas les mêmes valeurs ni les mêmes visions.