Quelles pièces avoir pour une location à l’étranger

Plusieurs raisons peuvent motiver le déplacement vers l’extérieur : les voyages, les affaires, un nouvel emploi, … Le travail est un motif fondamental pour quitter la France et se rendre dans un autre pays. Mais il vous faudra certainement louer un logement à l’année si vous allez ailleurs. Et pour louer à l’étranger, il y a des pièces qui sont très importantes. Quelles sont ces pièces, et à qui doivent-elles parvenir ?

Les pièces justificatives de l’identité

Pour toute location, il faut au moins une pièce qui justifie votre identité. Les pièces d’identité qui sont généralement fournies en cas de location sont la carte d’identité nationale, l’acte de naissance (la demande d’acte de naissance peut se faire auprès de votre mairie de naissance), le passeport, ou le permis de conduire. Mais pour des locations à l’extérieur, il y a des particularités. Il faut dire qu’il y a deux cas. S’il s’agit d’une location au sein de l’Europe, vous n’aurez besoin que de ces pièces de base (acte de naissance, carte nationale d’identité, permis de conduire). Mais pour des locations hors d’Europe, il faut fournir des pièces supplémentaires. En plus de la carte nationale d’identité et du permis de conduire, le passeport est obligatoire. Il est préférable de garder aussi sur vous, une pièce qui justifie le droit de séjour à l’étranger.

Une pièce qui justifie la domiciliation

C’est une pièce qui justifie votre régularité au paiement de vos loyers. Il peut notamment s’agir des dernières quittances de loyer, ou à défaut, de l’attestation de votre précédent bailleur, ou le cas échéant de son mandataire. Cette attestation devra justifier que vous êtes à jour vis-à-vis de vos loyers et de toutes vos charges. Il y a aussi possibilité, mais dans de rares cas, de présenter une attestation sur l’honneur de votre hébergeant, qui indique clairement que vous résidez à votre propre domicile.

Les documents qui attestent les activités professionnelles

Il vous faudra fournir aussi tous les documents qui justifient vos activités professionnelles. Pour être plus précis, il s’agit du contrat de travail ou du contrat de stage. À défaut de ces pièces, vous devez fournir une attestation qui précise très clairement votre emploi et la rémunération qui est proposée. Ce document devra aussi comporter la date d’entrée en fonctions ou si c’est le cas, la durée de la période d’essai. Vous pourriez également fournir une copie de la carte professionnelle, ou si vous êtes étudiant, la carte d’étudiant ou le certificat de scolarité de l’année en cours.

Les documents qui attestent les ressources

Ce sont les derniers avis d’imposition et/ou de non-imposition, une pièce justificative des versements d’indemnités de retraites, de pensions, de prestations sociales, familiales, des trois derniers bulletins de salaire, des allocations des trois derniers mois, ou si possible, d’un justificatif de l’ouverture des droits.